Transformer mon panier en devis Faire une demande de devis

Promotions

  • Smart Watch iOS Android Bracelet Connecté Sport Etanche Podomètre OLED - Bracelet connecté - www.yonis-shop.com

    Avec ce bracelet connecté, révolutionnez votre vie. Ce petit bijou high-tech est un outil multi fonctionnel. Une montre sport waterproof IP67, traqueur d’activité sportive : podomètre, compteur de calories, calcul distance. C’est aussi un joli bracelet cardio qui vous assure un suivi de santé très varié. Cette smartwatch est compatible Android & iOS. Couleur : Noir.

    29,58 €
    68,33 €
    -57%
Blog

Les 7 choses à savoir avant d’acheter votre propre drone

Publié le : 20/08/2021 10:03:39 Catégories : Conseils des experts Rss feed , Guides d'achat Rss feed , Produits High Tech Rss feed

1 - Ouverture au grand publique :

Les drones sont des UAV (Unmanned Aerial Vehicle) sans pilote qui vole de façon autonome. Faux Bourdon en anglais, le petit avion sans pilote a été créé par un français en 1923. L’armée française n’a pas considéré utile d’utiliser cette technologie, cependant l’armée allemande et Américaine en ont fait des outils de reconnaissance et d'entraînement efficaces. L’appareil volant est depuis en constante évolution et les marques ne cessent de développer de nouvelles technologies. Aujourd’hui, le petit aéronef s’est bien développé et a réussi à se démocratiser auprès du grand public. Plus facile à piloter, agréable d’utilisation, le drone s’ouvre à tous. Il en existe plusieurs utilisation: le plus connu, la prise de vidéos et photos pour vos meilleurs souvenirs de vacances. Pour un usage en intérieur, avec la réalisation de figure (usage récréatif), ou même pour de la course. En effet, récemment, des appareils plus légers et plus rapides font l'œuvre de courses spectaculaires avec des pilotes tout aussi talentueux. Il existe même un championnat du monde !

Paysage-drone

2 - Les différents types de drones :

Entre tous les types de machines, il est sûrement difficile de s’y retrouver. Il peut être à usage sous-marin, aérien ou terrestre, la diversification des objets télécommandés se fait ressentir. Dans cet article, les drones aériens seront notre priorité. Tout d’abord, l’utilisation de l’UAV sans pilote est très diversifié, il peut être pour des acrobaties, pour de la course comme évoqué précédemment où le pilote va être plongé en FPV (First Person View, vue à la première personne), le pilote effectue un vol en immersion à l’aide de la caméra embarqué relié à des lunettes spécifiques ou encore un casque de réalité virtuelle.

Il est aussi très prisé dans le milieu professionnel. A la base à usage militaire, il sert aujourd’hui beaucoup au domaine de la reconnaissance, du secourisme, de l’agriculture, du journalisme etc…

Le domaine du cinéma en fait même un de ses atouts majeurs pour les scènes de paysage ou d’action mouvementées.

Océan

3 - La réglementation :

Avec le développement ultra rapide des UAV sans pilote, la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) à été dans l’obligation de mettre en place des règles d’utilisation et de pilotage.

Premièrement, il est interdit de faire voler son appareil dans une zone urbaine (parcs, rues, stades, plages) mais aussi proche des zones des aérodromes, bases militaires ou zones sensibles pour éviter tout danger de collision, utilisation de données récoltées etc…

Il faut aussi respecter une hauteur maximale de vol, 150 mètres, au-dessus vous serez considérés dans l’espace aérien. Vous l’aurez compris, l’appareil est doté d’une caméra embarquée. Il est donc interdit de filmer ou prendre des personnes en photo. Filmer des gens à leur insu évoque le droit à l’image et pourrait vous coûter très cher si quelqu'un décide de se retourner contre vous. Effectuer un vol de nuit fait aussi partie des interdictions, désolé pour les photos en soirée mais le fait de perdre sa machine de vue est banni. Et pour les plus malins d’entre vous, il est interdit d’utiliser des jumelles pour augmenter la portée du champ de vision…

Pour finir, s’il vous venait l’envie de piloter votre drone pendant que votre ami le suit en voiture, le fait de piloter dans un véhicule en mouvement est aussi interdit.

En respectant ces règles, vous pourrez profiter pleinement de votre UAV sans danger pour vous et pour les autres.

Il vous reste plus qu'à connaître les astuces pour savoir comment piloter votre appareil comme un pro !

4 - Devenez un vrai pilote !

Maintenant que vous avez pris connaissance de la réglementation et de la notice de votre appareil, il ne vous tarde qu’une seule chose, commencer à voler. Tout d’abord, Il faut vous assurer que tous les périphériques aidant le drone à voler et la machine en elle-même ait une charge suffisante de batterie. Il serait dommage de perdre ou casser l’UAV en raison d’une déconnexion ou d’un manque de batterie.

Si vous comptez prendre des images, veillez à ce que vous ayez assez de mémoire sur l’endroit où vous allez stocker l’image. Perdre le plan rêvé pourrait ruiner votre expérience.

Si vous en êtes à votre premier vol, certains appareils permettent un mode débutant, facilitant et expliquant toutes les fonctionnalités de l’objet volant.

Vérifiez que les hélices soient montées et verrouillées parfaitement. Nettoyez la lentille de la caméra. Contrôlez que le nombre de satellites de soit pas en dessous de 10 (risque de perte du drone).

Après avoir choisi la piste d'atterrissage et vérifié les conditions météo, vous pouvez mettre en route la machine. Munissez-vous de votre télécommande/manette puis commencez à décoller légèrement du sol. Entraînez vous à stabiliser votre appareil (vol stationnaire), il vous sera utile en cas de prise statique (photo), en cas de vent ou lors de l'atterrissage de savoir manoeuvrer votre appareil. Un vol de courte durée pour la première utilisation est fortement conseillé.

N’oubliez surtout pas de contrôler la notice en français de votre drone pas cher et de paramétrer la hauteur maximale de vol.

Vous pouvez mettre vos lunettes d'aviateur pour un point de style !

Trajectoires

5 - Il y a quoi dans un drone ?

Pour voler, le drone a besoin de 3 parties :

Le châssis, également appelé frame, est le squelette du drone. Construit par une imprimante 3D, construit par sois-même ou acheté, il aura différentes caractéristiques par rapport au nombres de bras : Tricoptère (x3 bras), Quadcopter (x4 bras), Hexacoptère (x6 bras), Modèle Y6 (x3 bras double), Octocopter (x8 bras), modèle X8 (x4 bras double).

Le système de propulsion,composé de plusieurs éléments comme les moteurs (ou rotors), les hélices, l’ESC (contrôleurs de vitesse électriques ) et la batterie qui va fournir l'énergie nécessaire aux autres composants (majoritairement au lithium polymère).

Le contrôleur de vol, établie le lien entre l’appareil et le pilote, sert à effectuer les actions comme le tangage (mouvement d’avant en arrière), l’élévation (prendre ou perdre de l’altitude), le lacet (rotation), le roulis (latéral).

Une caméra, elle vous permettra de capturer en haute-définition vos meilleurs moments pendant le temps de vol. Pour le type d’appareil qui nous intéresse aujourd’hui, 720p (pixels) et 60 fps ( image par seconde) est le minimum pour une image de qualité.

La manette / le controller / la télécommande, composé de joystick, de différents boutons, et souvent d’un écran intégré, il sera le premier lien entre la machine et le pilote et vous permettra d’avoir le contrôle sur l’appareil.

Facilité-d'utilisation

6 - Je fais mon choix :

Après avoir pris connaissances des notions d'espace et de pilotage, quels sont les critères pour acheter un drone pas cher.

Définissez votre utilisation, pour de la course, des prises de vues, pour les voyages. Il existe une multitude de produits. Cependant il y a quand même des points communs entre les UAV.

D’abord, il y a la taille et le poids, comme vu précédemment le squelette de l’UV sans pilote est un des critère principal. choisissez donc un appareil petit ou grand, mais surtout léger (80 grammes à 1 kilogramme).

Ensuite, l’autonomie de la batterie, optez pour une batterie qui dure longtemps afin d'allonger la durée de vol pour une expérience plus agréable. Devoir se poser pour changer la batterie toutes les deux minutes ne sera pas plaisant à vivre.

La capacité de mémoire, si elle se tient directement sur l’appareil, veillez à ce qu’elle ait suffisamment de mémoire pour votre utilisation.

La définition de la caméra, utile si vous ne voulez pas que vos photos et vidéos ne ressemblent à un vieux film flou. 720p au minimum, pour une caméra HD 4k le budget sera fortement augmenté.

Veillez à ce qu’il soit pliable, devoir le démonté et remonté deviendra votre routine si vous ne choisissez pas cette option.

Pour les débutants, nous vous conseillons les minis-drones, moins chers, il est le meilleur combo pour commencer à apprendre à voler, se stabiliser, prendre ses premières photos, prise de vues aériennes et les manœuvres d’évitements etc.. Surtout en cas de crash, il vous coûtera moins cher de racheter les pièces ou simplement de passer au niveau supérieur.

Pour finir, il peut y avoir des fonctionnalités utiles qui peuvent aider ou changer l’expérience du pilote. Les modes automatiques, certains appareils sont capables de voler sans l'aide d’un pilote (qu’il soit à distance ou non), il va définir une série de checkpoint (point de passage) et suivre le trajet pré-enregistré. Le mode Suivre ou Follow me, va permettre au drone de vous suivre sans que vous n’ayez à intervenir.

La détection d’obstacle, le drone s’arrêtera lorsqu’il détectera un obstacle, utile pour éviter les crashs.

Fonctionnalités

7 - Drone pas cher : Combien ça coûte ?

Les prix varient entre 20€ à plus de 2000€. Vous n’êtes pas obligé de dépenser des fortunes dans un Phantom, les très connus Dji mavic ou encore ceux de chez parrot sachant que leurs copies conformes existent en moins cher. Surtout si vous débutez, les drones Parrot ou Dji sont inutiles à votre niveau de compétences. Les produits se situant entre 80 et 300€ présenteront souvent les meilleurs rapport qualité prix. Cependant, suivant votre utilisation et votre niveau d’expertise, les paliers de gamme se situent entre 20€ à 100€; 100€ à 500€; 500€ à 1500€. Au-dessus, nous pouvons considérer un usage professionnel.

Drone-Black

résumé :

Vous avez à présent toutes les cartes en mains pour acheter votre drone pas cher. Commencez par fixer l’utilisation dans laquelle vous allez utiliser votre appareil, puis fixez un budget, 80 à 250€ pour le meilleur rapport qualité prix. Pensez à lire attentivement la notice et profitez des conseils d’utilisation et du rappel de la réglementation.

Partager ce contenu