Transformer mon panier en devis Faire une demande de devis

Promotions

Catégories

Espionner sa nounou : comment s’y prendre ?

Il est normal que certains parents soient anxieux à l’idée de laisser leur enfant chez la nounou ou la baby-sitter. Certains soupçonnent même de la maltraitance. Même sans soupçon, il est parfois rassurant de s’assurer que tout se déroule bien, que votre enfant reçoit l’attention et le traitement adéquat. Ainsi, installer une caméra espion peut s’avérer être la bonne solution : mais attention toutefois à en faire une utilisation proportionnée.

Aucun résultat n'a été trouvé pour votre recherche "caméra espion nounou"

Comment espionner sa nounou ?

Surveiller sa nounou ou l’espionner permettent de rentrer dans le quotidien de celle-ci et de votre enfant à l’aide de matériel d’espionnage. L’installation d’une caméra de surveillance high tech est souvent la réponse à une suspicion de maltraitance qui serait à l’origine du mal être de l’enfant.

Acheter une caméra espion dissimulée

De nos jours, il existe de nombreux type de mini caméras espion qui permettent de filmer sans éveiller le moindre soupçon. En effet, la mini-caméra espion indétectable vous assure une discrétion efficace. Elle peut se dissimuler dans des objets du quotidien comme : stylo caméra, clé USB, briquet, porte-clés, clé de voiture, réveils, porte-manteaux, ampoule et bien plus encore. Ces gadgets permettent d’effectuer un enregistrement audio et vidéo de qualité haute définition et haute résolution (HD 720p, Full HD 1080p, Ultra HD, 4K). Ainsi, ils vous permettront de déceler avec précision le moindre détail dans le comportement de la nounou.

Ce type d’espion est utilisé pour une surveillance chez soi. En effet, il vous suffit par exemple de placer un porte-manteau dans le salon, ou un détecteur de fumée factice renfermant une caméra miniature pour observer tout ce qu’il se passe chez vous en votre absence. Si vous souhaitez au contraire effectuer une surveillance chez votre assistante maternelle, cela est différent. Vous pouvez par exemple accrocher un porte clé au sac à langer de l’enfant, ou tout simplement coudre une encoche sur ce même sac dans laquelle vous dissimulerez le petit espion. Dans tous les cas, peu importe le type d’enregistreur vidéo utilisé, tous les enregistrements seront stockés sur la mémoire interne de l’appareil, ou sur une carte mémoire (carte SD, carte micro SD, nano, carte TF). Ainsi, il vous suffira d’insérer cette carte dans un ordinateur pour avoir accès à toutes les photos et vidéos. Certains modèles proposent des fonctionnalités pouvant s’avérer très utiles pour une surveillance vidéo optimale : la vision nocturne (leds infrarouges) vous permettra de voir ce qu’il se passe même en cas de faible luminosité, une caméra grand angle pour bénéficier d’un champ de vision large, ou encore le microphone intégré pour capter toutes les paroles de la nounou envers les enfants.

Quoiqu’il en soit, ce gadget devra être muni d’une excellente autonomie de batterie (batterie lithium, ion, piles…) pour vous permettre de capturer un enregistrement vidéo d’au moins 6h.

Utiliser son téléphone comme micro espion

Et si vous transformiez votre téléphone portable en caméra espion ? Cela peut-être une solution temporaire, ou occasionnelle pour soulager votre conscience. Vous pouvez par exemple utiliser la fonction dictaphone du smartphone pour le transformer en véritable enregistreur vocal. Ainsi, vous pouvez verrouiller le téléphone et enregistrer discrètement tout ce qu’il se passe autour de l’appareil. Par ailleurs, certaines applications performantes vous permettent également de transformer votre téléphone mobile en véritable caméra de surveillance. Il vous faudra toutefois veiller à bien dissimuler l’appareil afin que celui-ci ne soit pas visible par les personnes que vous souhaitez espionner. Certaines de ces applications vous permettent notamment de voir à distance, sur un autre appareil, ce que filme l’objectif de la micro caméra.

Visionner en temps réel grâce à une une caméra IP ou connectée

Il vous est également possible d’opter pour une caméra IP filaire ou sans -fil (connectée en Wifi) ou un mini micro espion gsm (avec carte SIM) afin de visualiser en temps réel ce qu’il se passe derrière la lentille de la caméra. Ce type de dispositif, fonctionnant généralement en parallèle avec un détecteur de mouvement, envoie des alertes dès lors qu’il détecte un son, ou un mouvement devant la caméra cachée. Ainsi, vous filmez que les séquences qui vous intéresse et vous économisez donc de la batterie. Ce type de caméra espion sans fil discrète nécessite toutefois une installation un peu plus conséquente qu’une caméra classique. Toutefois, ce sont des dispositifs de surveillance très performants. Notre service client reste à votre disposition pour toute question sur ces appareils.

Une surveillance mais pas de caméra

C’est une technique moins sûre, mais celle-ci ne nécessite aucune intrusion dans la vie privée d’autrui. Surveillez par vous même ! Surprenez la nounou en arrivant une heure plus tôt que prévu par exemple. Si la personne qui s’occupe de l’enfant se comporte mal, vous pourrez peut-être la prendre au piège. Par ailleurs, vous pouvez également faire appel à vos connaissances, vos voisins, ou amis de vérifier que tout se passe bien en votre absence. Ces pratiques permettent essentiellement d’espionner sa nounou sans caméra mais peut toutefois rompre toute confiance si celle-ci s’en rend compte. Dès lors nous vous conseillons de privilégier le dialogue avant toute chose.

Que dit la loi sur la surveillance des nounous ?

Je veux installer une caméra espion mais que dit la loi à propos de cela ? Si l’on se réfère au code pénal porter atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui en captant, enregistrant ou transmettant des paroles prononcée ou l’image d’une personne dans un lieu privé sans son consentement est passible d’une peine d’emprisonnement et d’une amende élevée.

Toutefois, dans certains cas particuliers, l’intérêt supérieur de l’enfant prime sur l’atteinte à la vie privée d’autant que l’espionnage ne se déroule que sur le temps professionnel de l’employé et non sur son temps personnel. C’est ainsi que le tribunal a déjà relaxé des parents qui avaient dissimulé une mini caméra dans la peluche de leur enfant dans le but de s’assurer du traitement subi par celui-ci. Toutefois, cette vidéosurveillance est à approcher avec précaution : en effet, avant toute installation veillez à disposer d’un intérêt considéré comme légitime pour une telle installation. Si vous soupçonnez que l’enfant est maltraité par exemple, l’intérêt est justifié. Par ailleurs, essayez d’instaurer dès le départ une relation de confiance avec la nourrice : vous vous sentirez mieux à l’idée de laisser votre enfant. Si vous avez des suspicions de maltraitance avérées, optez dans ce cas pour une vidéo surveillance.

Découvrez toutes nos caméras espion sans-fil. Longue autonomie garantie pour le meilleur espionnage !